L'oreille de mer

Ce film présente une oreille en forme de coquillage sculptée dans une souche de platane, dérivant sur la manche au large d'Etretat .

Métaphore singulière et poétique d'une oreille bercée par les flots, cet hybride « oreille-coquillage » inscrit dans le paysage marin, scande une danse fragile comme détachée du visage d'un géant .

Prolongeant ses réflexions aux aspects animistes et proche d'une croyance, selon laquelle les éléments, les êtres ou les choses sont habités de forces naturelles et possèdent une âme , Laetitia de Bazelaire se joue d'un souvenir enfantin que nous avons tous expérimenté : celui de coller son oreille à un coquillage pour y entendre la mer .

Mais qu'entendons-nous ?

« le secret à toujours la forme d'une oreille »
Jean Cocteau